Une petite douceur, spécialité du Bordelais : croustillants à l'extérieur et bien moelleux à l'intérieur....

Ces petits gâteaux se consommaient déjà au XVIIème siècle et leur nom provient du Gascon "canelat" qui signifie "canelure" (source Wikipédia).

Il existe de nombreuses recettes mais voici la mienne :

Impératif : la pâte se fait la veille


Il vous faut

1/2 gousse de vanille
40 cl de lait
1 oeuf entier
2 jaunes d'oeufs
20 gr de beurre
80 gr de farine
200 gr de sucre glace
2 bouchons de Rhum
Facultatif car ce n'est peut-être pas très conventionnel, je rajoute également 2 bouchons de fleur d'oranger


Faire bouillir le lait avec la 1/2 gousse de vanille et le beurre.

Pendant ce temps, dans un saladier, fouetter l'oeuf entier, les 2 jaunes d'oeufs, le sucre puis la farine.

Ajouter le rhum (et la fleur d'oranger) : pour doser, utiliser le bouchon des bouteilles.

Incorporer le lait chaud  (ne pas oublier d'ôter la vanille) et laisser reposer toute une nuit.

Le lendemain, préchauffer le four à 210°, pendant 1/4 d'heure.

Verser la préparation dans des moules à cannelés en silicone (sinon, beurrer les moules). Ils doivent être remplis au 3/4.

Faire cuire 30 à 45 minutes selon les fours mais surtout selon la grandeur de vos moules. Les miens étant assez grands, j'ai besoin de 45 minutes au moins.

Laisser refroidir et déguster !


DSC_0066

DSC_0064

DSC_0069


DSC_0071

DSC_0067


                                           xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

DSC_0052 Je vous offre une petite part de cette excellente Tropézienne ! la crème est sublime et il y a juste ce qu'il faut de pâte à brioche : à refaire sans hésitation ! et si vous voulez la recette, allez voir ici ou encore ......